Concert à l’Unesco

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Calixte Batossie Madjoulba, Ambassadeur du Togo en France, représentant permanent du Togo auprès de l’UNESCO,  la Marraine de l’événement Sophie Champenois, l’Association Promoculture & Humanitaire  sont  Lire la suite »

Appel à la diaspora

Assises Régionales de la Diaspora

                                                COMMUNIQUE   L’Ambassade de la République Togolaise en France porte a la connaissance du public que le Comité de Pilotage du Programme Diaspora du Ministère des Affaires Étrangères et de la Lire la suite »

Programme passeport

Renouvellement de Passeport L‘Équipe Mobile à Lyon

Le samedi 18 janvier, une Equipe mobile effectuera la collecte des données biométriques pour le renouvellement du passeport Les ressortissants togolais qui résident à Lyon et dans les départements environnants et qui Lire la suite »

Lambassdeur

VOEUX 2014

              Mes chers frères et sœurs de la Diaspora togolaise, Chers amis et partenaires du Togo, Il ya un an, je vous adressais mes vœux les Lire la suite »

Renouvellement de Passeport L‘Équipe Mobile à Lyon

Programme passeport

Le samedi 18 janvier, une Equipe mobile effectuera la collecte
des données biométriques pour le renouvellement du passeport
Les ressortissants togolais qui résident à Lyon et dans les
départements environnants et qui désirent renouveler leurs passeports
peuvent se rendre au Consulat du Togo Pour la Région RHONE ALPES
Il est demandé d'effectuer au préalable la demande en ligne
sur http://www.consulatogo.org avant de se présenter au Consulat.
Pour toute demande d'assistance écrire à france@consulatogo.org.
Réponse sous 72 heures
3 rue des COQUELICOTS 69100  VILLEURBANNE
Il est desservi par le bus N°7 au départ du terminus
Laurent Bonnevay descendre à l’arrêt Cité Saint Jean.
(Le consulat se trouve sur votre droite)
Tel.: 06 11 35 05 75
Samedi 18 janvier 2014: De 10H00 à 13h00

Concert à l’Unesco

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Calixte Batossie Madjoulba, Ambassadeur du Togo en France, représentant permanent du Togo auprès de l’UNESCO,  la Marraine de l’événement Sophie Champenois, l’Association Promoculture & Humanitaire  sont  heureuses de vous convier pour la 2ème année consécutive à son méga CONCERT LYRIQUE  le 1er avril 2014 à 20h00 à la Maison de l’UNESCO, 125 Avenue de Suffren 75007  Paris.
Au programme: 3 Chœurs: (1) Chœur de l’Eglise américaine, (2) Chœur Lux Perpetua, (3) l’Association Symphonique de Paris.
L’objectif de ce concert sera d’AIDER LES FEMMES atteintes de CANCER DU SEIN au TOGO.

Merci de votre présence et soutien.

Billets en vente: Réseau Ticketnet ( Auchan, Cora, Cultura, E.Leclerc, Galerie Lafayette, le Progrès de Lyon- Réservation par téléphone 0892 390 100 (0,34 e/mn)

Contact: promoculturehumanitaires@yahoo.fr

 

Assises Régionales de la Diaspora

Appel à la diaspora

                                                COMMUNIQUE

 

L’Ambassade de la République Togolaise en France porte a la connaissance du public que le Comité de Pilotage du Programme Diaspora du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération du Togo, organise le samedi 8 Mars 2014  les Assises Régionales de la Diaspora Togolaise Zone Europe.

 

Cette rencontre concerne les cadres de la diaspora résidents en Europe et exerçant dans divers domaines d’activités.

 

Selon le projet de programme, des communications seront données et porteront sur les thématiques suivantes :

- Les opportunités d’investissement et de marché,

- Les mesures incitatives à accorder à la Diaspora,

- Les instruments de gestion des togolais de l’extérieur

 

La réunion débutera par une cérémonie d’ouverture à partir de 9h00 et prendra fin à 17h30.

 

Toute personne intéressée  par le présent communiqué et désireuse de participer à cette rencontre est priée de s’inscrire à l’adresse ci-après: diaspora@ambassadetogo.org

 

Prendre soin d’indiquer le nom et  prénoms, les diplômes obtenus, la profession, et les contacts (adresse postale, téléphone et e-mail) et si possible de joindre son CV.

 

Lieu de la rencontre :   Palais des Congrès de Paris-Est http://www.palaisdescongres-paris-est.com

 128 Rue de Paris 93100 Montreuil

Pour toutes autres informations  voici le contact :Tel 0610480689

 

 

 

 

 

VOEUX 2014

Lambassdeur

 

 

 

 

 

 

 

Mes chers frères et sœurs de la Diaspora togolaise,

Chers amis et partenaires du Togo,

Il ya un an, je vous adressais mes vœux les meilleurs pour une année que nous espérions riche pour notre pays. En cette fin d’année que je vous souhaite sereine, je me réjouis qu’une nouvelle opportunité nous soit donnée, pour œuvrer encore et toujours, au service de notre patrimoine commun, au service de notre mère patrie.

C’est donc avec un immense plaisir qu’à l’orée de cette nouvelle année, je me plie bien volontiers à la tradition désormais bien établie entre nous, par ce message autant porteur d’espoir que les douze mois à venir.

 

Chers compatriotes,

J’aimerais avant toute chose rendre grâce à Dieu Tout Puissant, qui veille tel le bon berger sur nous et sur notre destin.

Je voudrais également rendre hommage au peuple togolais, à nos mères, à nos épouses, à nos sœurs, à tous les commerçantes et commerçants qui face au drame des incendies des marchés de Kara, de Lomé et bien d’autres, sont restés debout,

Debout derrière le Chef de l’Etat, qui, conscient de la portée et des impacts d’un tel acte, des interrogations et des attentes de réponses, n’a ménagé aucun effort pour remplir son rôle de protecteur, soucieux du bien-être et de l’épanouissement de ses compatriotes.

Je marque une pause pour rendre hommage également à un homme qui est rentré dans l’histoire, un homme universel, un homme qui transcende l’espace et le temps, au-delà de tout clivage, de toutes convictions, nous laisse un héritage exceptionnel : le pardon, la réconciliation, le dialogue, la sagesse, l’humilité et une grande ambition pour notre continent, pour l’Afrique. Je veux bien parler de Nelson Mandela.

 

Chers frères et sœurs,

Oui, une année prend fin, mais qu’en retenir ?

Il m’en vient que dans son adresse à la Nation au seuil de l’année 2011, le Président de la République, Faure Gnassingbé déclarait : « le Togo se reconstruit désormais en symbiose avec les autres nations du monde ».

Près de trois années après, cette affirmation reste d’autant plus vraie qu’on serait tenté de dire sans risque de se tromper que le Togo s’impose de plus en plus comme une référence.

En effet, l’année qui s’écoule est riche de succès tant sur le plan politique et administratif que sur le plan du développement économique et social pavant la voie à de grandes ambitions et défis que nous devons relever ensemble, main dans la main pour construire le Togo.

 

Mesdames et messieurs,

L’année 2013 qui vient de s’achever a permis d’apprécier la vitalité de la politique extérieure du Togo, une diplomatie axée sur le développement et sur la promotion de la paix et de la sécurité, leviers indispensable à un processus de développement harmonieux, participatif, compétitif et durable.

Sur le plan international, le Togo a joué un rôle important en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il a multiplié des actions qui marquent clairement son engagement dans la dynamique des différentes initiatives régionales et internationales visant à endiguer les fléaux qui compromettent dangereusement les efforts de développement de nos pays et les actions en vue de construire un monde plus stable, débarrassé des guerres et des conflits.

Ses contributions aux règlements des conflits, aux opérations de maintien de la paix, à la promotion de dialogue inclusif, aux cotés des autres pays ont contribué pour une large part à stabiliser des pays frères.

Je me réjouis ici de l’appel du Président de la République Faure Gnassingbé sur le perron de l’Elysée, encourageant la France à prendre le leadership pour une intervention en Centrafrique. Aujourd’hui, nous pouvons dire que, heureusement la France a réagi et ensemble avec les pays frères, pour une intervention indispensable en vue de ramener la paix et la stabilité dans ce pays.

Le Togo assume sa responsabilité de pays engagé, afin de trouver des réponses adéquates aux nouvelles menaces sécuritaires : la piraterie, les trafics illicites, le terrorisme et l’extrémisme religieux.

La présidence togolaise à la tête de l’UEMOA a également été un franc succès. L’ambition du Togo pour la sous-région ouest-africaine, son engagement pour l’intégration africaine, s’est illustré par des innovations marquantes : la création de Comités de haut niveau qui ont conduit les grands chantiers de paix et de sécurité, la lutte contre l’insécurité alimentaire, la mise en place d’un Haut Comité ad’ hoc en vue de définir les stratégies de financement de l’Union et la redynamisation du Programme économique régional destiné à financer les secteurs clés tel l’eau, des pays de l’Union.

Sur le plan bilatéral, l’excellence des rapports entre la France et le Togo a été marquée cette année par les deux visites du Président Faure en France, à quinze jours d’intervalles.

Il faut souligner que Paris et Lomé coopèrent efficacement sur tous les plans. Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, les deux pays, vibrent au même diapason sur  presque tous les sujets sensibles tels que la Syrie, la Guinée Bissau, le Mali, le Congo RDC, la Centrafrique ainsi que le programme d’enrichissement de l’uranium iranien.

Les militaires togolais, faut-t-il encore le rappeler, ont été les premiers à répondre à l’appel des Autorités Françaises et de la CEDEAO pour un engagement au Mali, aux côtés des Forces Françaises en vue du rétablissement de l’intégrité territoriale de ce pays en proie aux djihadistes.

Cet engagement du Togo auprès de la communauté internationale et l’ambitieuse politique de développement menée sur le plan interne a valu entre autres appuis multiformes portés par la France à l’économie togolaise, d’être inscrite sur la liste restreinte des pays devant bénéficier d’une attention particulière de l’AFD dans l’enveloppe des 9, 4 Milliards d’euros d’aides allouées pour 2013-2017.

Je note ici, également avec espoir que l’amélioration du cadre des affaires ces dernières années a permis à plusieurs entreprises françaises de s’installer au Togo où elles contribuent au dynamisme de l’économie togolaise et à la création d’emplois. Une délégation du MEDEF est d’ailleurs attendue à Lomé courant 2014.

 

Mesdames et Messieurs,

Il est évident que les conditions pour s’installer au Togo, investir, produire et exporter se sont améliorées.

Le Togo peut espérer des perspectives de croissance favorables, grâce à la poursuite du programme d’investissements publics et à la relance des secteurs des phosphates, du coton, du bâtiment.

Un taux de croissance de 6% en moyenne est attendu au cours des deux années à venir. De plus, le Togo vient de gagner deux places dans le classement de Transparency international.

L’adhésion du pays à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), la restructuration des entreprises publiques et du secteur financier, la création de l’Office Togolais des Recettes (OTR) destiné à la collecte groupée, beaucoup plus efficiente, des recettes de la douane et des impôts en vue d’améliorer le budget de l’Etat sont autant de réalisations à l’actif du gouvernement.

Plus encore, inlassable promoteur des financements innovants, du Partenariat Public-Privé, le Président de la République, a officiellement lancé le 28 Mai 2013 à Lomé, TOGO INVEST CORPORATION, une Société holding d’Etat, chargée d’assurer la réalisation d’un important projet de corridor de transport par voie ferrée, reliant le Port automne de Lomé à Cinkassé, la frontière septentrionale sur une distance d’environ 760 km. On imagine les retombées positives pour le pays en matière d’emplois et d’activités économiques.

 

Chers compatriotes,

Conscient que les retombées positives de cette croissance ne profitent pas à tous les citoyens, le Gouvernement a maintenu le dialogue social avec les syndicats des travailleurs, et a relevé la grille salariale des fonctionnaires. L’accès aux soins grâce à la mise en œuvre de l’assurance maladie, l’éducation et la santé pour tous, la lutte contre la pauvreté, les micro-crédits aux groupements féminins constituent autant de dispositions prises pour une amélioration de la qualité de vie.

Au niveau de la production agricole, le Togo a dégagé d’importants excédents céréaliers qui lui ont permis non seulement d’assurer l’autosuffisance alimentaire au plan national mais aussi de fournir, au cours de l’année, les pays du Sahel atteints de la pénurie alimentaire. Cette performance lui a valu la reconnaissance de la FAO, qui en saluant les progrès exceptionnels réalisés dans la lutte contre la faim, a décerné un prix au Président Faure GNASSINGBE, à l’occasion de la 38e Session de la Conférence de la FAO (15 au 22 Juin 2013).

 

Mesdames et Messieurs,

La jeunesse, notre avenir parlons-en !

Elle demeure au cœur des préoccupations du Gouvernement. En Janvier 2013, un plan d’action opérationnel évalué à 100 milliards de FCFA sur la période 2013 à 2017 a été lancé.

Le Programme Emploi des jeunes, validé en Octobre 2013 et adossé au document d’orientations stratégiques du Plan d’Action Stratégique National pour l’Emploi des Jeunes (PSNCJ) a pour objet la création d’emploi, le recrutement et l’accélération de la croissance économique.

 

De même, à l’écoute de la population, maître du jeu démocratique, le dialogue et la concertation ont été maintenus en mode de gestion des affaires publiques. Le jeu politique a vu son théâtre s’étendre et s’améliorer. 2013 a été une étape qui démontre le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays.

Du découpage électoral au financement des partis politique, en passant par le recensement et le nouveau fichier électoral informatisé, le processus électoral enclenché a abouti à des élections législatives justes et transparentes le 25 juillet 2013 et la mise en place d’une Assemblée parlementaire multipartite. Elles ont recueilli la satisfaction de l’ensemble de la communauté internationale et des partenaires au développement. C’est le lieu de saluer la maturité de la classe politique dans son ensemble pour sa capacité à pouvoir dialoguer lorsque l’intérêt supérieur de la nation est en jeu.

Parallèlement, de la pratique de la bonne gouvernance économique, une bonne partie des ressources est orientée versles grands chantiers, les projets de construction d’infrastructures (port, aéroport, routes, ponts, éclairages publics, eau potable,….etc.).

Toutes ces réalisations modifient considérablement le paysage urbain de la ville de Lomé qui reprend progressivement sa place  pour faire du Togo  la « Suisse de l’Afrique », non seulement en raison de son allure de ville moderne et de son rôle de carrefour de rencontres internationales mais aussi en raison de la multiplication des banques et autres institutions financières qui s’installent dans les quartiers et dans les villes de l’intérieur. Le Togo change et la meilleure façon de l’apprécier serait une simple visite.

 

Et vous mes frères et sœurs de la Diaspora,

Votre contribution à l’ambitieux programme de développement de notre pays s’est maintenue malgré un contexte économique international un peu difficile. Mais votre soutien n’a pas failli auprès de vos familles. Dans son ensemble et selon les estimations de la banque mondiale, les contributions de la diaspora togolaise s’élèvent à 8,8% du PIB.

De même, dans son souci d’associer toutes les couches vives de la nation togolaise que nous formons, à son projet de reconstruction et de développement du pays, le Gouvernement ne ménage aucun effort pour solliciter ses filles et fils de la Diaspora.

Je me réjouis ainsi qu’avec l’appui des partenaires, les initiatives à l’endroit de la « 36ème » préfecture du Togo, vous mes amis de la Diaspora n’ont pas faiblies.

Une délégation du Programme de la diaspora à la Primature et de la Direction des Togolais de l’Extérieur du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération a effectué une tournée en Europe, aux Etats-Unis d’Amérique et au Canada où ils ont sensibilisé la diaspora sur les opportunités à saisir. Une tournée africaine est également annoncée.

Bien sûr, il ne s’agit pas pour moi ici de prétendre que tout a été parfait, mais du citoyen que je suis et fier d’être togolais,  je ne peux que me réjouir de l’amélioration du cadre de vie et des affaires dans notre pays !

La mission diplomatique dont j’ai l’humble charge s’est efforcée d’être à vos côtés tout au long de cette année afin de répondre efficacement et avec diligence à vos requêtes et sollicitations.

Vous noterez l’intensification des travaux de réhabilitation à l’Ambassade du Togo en France.Ce qui a permis d’offrir un cadre plus accueillant et plus fonctionnel au public dans le cadre de leurs démarches auprès du Consulat.

La modernisation s’est aussi portée sur une nouvelle version du système de demande de visas en ligne, plus instructive et mieux adaptée aux interfaces tactiles. Le paiement en ligne sera désormais possible et la démarche pour les personnes habitant en province est simplifiée.

On le voit aisément, l’année 2013 a été chargée de réalisations ambitieuses ; et que nous réserve alors 2014 ?

Bien entendu, les réformes tant politiques, institutionnelles qu’économiques vont se poursuivre inexorablement.

Investir au Togo se révèle une véritable opportunité.

 

Aussi, je lance un appel, un vibrant appel à vous tous, mes frères et sœurs de la diaspora, mes compatriotes, les amis du Togo,

C’est ensemble que nous devons travailler pour le développement de notre patrimoine, le bonheur de tous les togolais sans exception ni exclusion aucune. Toutes les compétences sont encouragées et bienvenues.

Disons oui à un engagement personnel et responsable envers notre « Togo chéri », pour l’épanouissement de « l’or de l’humanité », en répondant à l’appel de la « terre de nos aïeux » !

 

Pour 2014, mes meilleurs vœux,

L’Eternel bénisse le Togo !

Je vous remercie.

 

E-REGULATIONS

eRegulations

L’Ambassade de la République Togolaise en France informe le public que la Société d’Administration de la Zone Franche (SAZOF), en collaboration avec la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) et, avec l’appui du Ministère de l’Industrie, de la Zone Franche et des Innovations Technologiques a entamé un projet de simplification des procédures relatives aux activités entrepreneuriales appelé eRegulations-Togo.

Ce projet a pour objectif de mettre à la disposition des entrepreneurs et investisseurs étrangers ainsi que de la diaspora, un service d’information en ligne présentant toutes les procédures et formalités relatives aux activités entrepreneuriales et aux différentes opérations d’investissement au Togo.

L’adresse de ce projet eRegulations-Togo est : http://togo.eregulations.org

Construction de pavillons à Lomé

COMMUNIQUE

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale du TOGO (CNSS) est un établissement de droit privé d’utilité publique placé sous le contrôle de l’Etat. Sa mission consiste à recouvrer des cotisations sociales, gérer ces cotisations sociales, payer des prestations sociales. La gestion des cotisations sociales amène la CNSS à faire le placement de ses réserves sous diverses formes comme les placements immobiliers.

Depuis 1970, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale du TOGO (CNSS) a réalisé plus de 685 pavillons répartis sur l’ensemble du territoire togolais.

Pour répondre à une demande de plus en plus croissante de logements par des résidents comme des non résidents relevant de la diaspora togolaise en Afrique, en Europe et aux USA, et dans le cadre de ces placements immobiliers, la CNSS a créé une société d’exploitation et de gestion immobilière (SEGIM) qui aura à réaliser un projet de construction de 309 pavillons de grand standing.

Les 309 pavillons seront construits sur le site de la Résidence du Bénin à LOME.

 Types de pavillons Nombre Niveaux

1 Alouette                      12         R+0

2 Hirondelle                    20        R+0

3 Rossignol                     9          R+0

4 Uranus                         25         R+1

5 Saturne                        41         R+1

6 Venus                           54         R+1

7 Jupiter                          30         R+1

8 Mars                             69          R+1

Mercure                      49          R+1

Total                               309

 

Le directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale et un de ses collaborateurs seront à Paris pour une séance de présentation et de promotion du projet de construction des nouveaux pavillons. Tous ceux qui sont intéressés par l’acquisition d’un pavillon de ce standing, sont tous invités.

 

La séance se déroulera le Samedi 17 Décembre 2011 de 10 heures  à 12 heures à la salle d’accueil FORMA COMM située :

 

8, Rue PIERRE CHAUSSON

75010 PARIS

Metro : JACQUES BONSERGENT

Pour tout renseignement merci de  nous  contacter au 06 80 18 98 04

 

 

APPEL AUX CANDIDATURES POUR LE PRIX ROI BAUDOUIN POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE 2012-2013

Madame, Monsieur,

La Fondation Roi Baudouin a le plaisir de vous annoncer le lancement du Prix Roi Baudouin pour le Développement en Afrique, et vous invite à soumettre une nomination pour la première édition de ce Prix.

Le Prix Roi Baudouin pour le Développement en Afrique vise à récompenser des personnes ou des organisations qui contribuent de manière importante au développement en Afrique. Le Prix porte une attention particulière aux initiatives qui excellent dans leur domaine, améliorent sensiblement la qualité de vie des populations qu’elles servent, et permettent aux communautés locales de prendre leur développement en main.

Le Prix Roi Baudouin pour le Développement en Afrique s’appuie sur les antécédents remarquables de son prédécesseur, le Prix International Roi Baudouin pour le Développement, institué en 1978 en vue de promouvoir le progrès social dans les pays en voie de développement. Après trois décennies de portée internationale, le Prix Roi Baudouin concentrera ses efforts sur l’Afrique, en restant fidèle à son objectif premier : promouvoir les travaux de développement novateurs dans les régions qui en ont le plus besoin. Selon un classement du PNUD, la plupart des pays présentant un « indice de développement humain » faible se situent en effet sur le continent africain.

Le Prix Roi Baudouin pour le Développement en Afrique 2012-2013 sera décerné au printemps 2013 au Palais Royal de Bruxelles. D’une valeur de 150.000 euros, le Prix apporte aussi à ses lauréats une opportunité unique d’accroître leur visibilité et de promouvoir leur cause auprès d’un public international.

Les candidatures doivent être présentées pour le 15 février 2012. Pour ce faire, nous vous invitons à compléter le formulaire électronique sur notre site internet,www.kbprize.org. Les candidatures déposées par des personnes qui se portent elles-mêmes candidates ou pour un organisme dans laquelle ces personnes sont actives ne seront pas acceptées.

En vous remerciant par avance pour votre coopération, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations,

Peter Piot
Président
Fondation Roi Baudouin
Luc Tayart de Borms
Administrateur délégué
Fondation Roi Baudouin
André Sapir
Président, Comité de Sélection
Prix Roi Baudouin

Rencontre avec Agba de Landa pour une dédicace de son dernier roman La Ballade des misères

La Ballade des misères

Dans une Afrique rurale déchirée entre traditions et modernité, entre identité profonde et séquelles de la colonisation, l’histoire d’un amour rebelle mais fondateur.

Venez nombreux à la rencontre de l’auteur le samedi 26 novembre à l’Espace Culturel Leclerc d’Osny (95) de 14h à 18h.

Pour plus d’information, contacter Barra Khoulé  Éditions Jets d’Encre au 01 48 86 18 76 barra.khoule@jetsdencre.fr

En un jeudi apparemment ordinaire, dans le village de Gassi, le narrateur naît à l’instant même où son père meurt. Cette sinistre coïncidence marquera-t-elle d’un sceau fatal la vie de l’enfant ? Quelques décennies plus tôt, dans ce même village d’Afrique, la jeune Komon-Bellè et le valeureux Hessi-Sêwa s’aiment d’un amour fort et profond. Mais ces sentiments feront-ils le poids face à la force des coutumes ancestrales… Le destin de ces êtres est-il écrit avant même qu’il ne s’accomplisse ? Cette Afrique peut-elle grandir sans se déconstruire ?

Au travers de l’histoire d’un couple en rébellion et de sa propre histoire, le narrateur dépeint une Afrique rurale déchirée entre rites et modernité, entre animisme et christianisme, entre son identité profonde et les séquelles de la colonisation. Au-delà de la dénonciation des mariages forcés, du carcan des croyances gangrenées de charlatanisme, et de l’arrogance du Blanc, il s’interroge sur les possibilités d’évolution d’un peuple dont la tradition nourrit l’âme mais qu’elle paralyse aussi sous son joug.

Habité par la passion de son pays et de son continent, c’est avec une grande lucidité, parfois amère mais toujours tendre, et dans un style truculent, que l’auteur raconte, tel un griot du xxie siècle, l’histoire d’un amour, du fruit de cet amour… et d’une Afrique toujours en devenir.

Le Togo au Conseil de Sécurité

Le Togo au Conseil de Sécurité

Le Togo intègre le Conseil de Sécurité pour deux ans.

Ce succès est le résultat d’une politique étrangère ambitieuse et de tous les efforts menés par le président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, pour que le Togo retrouve pleinement sa place au sein des grandes nations.

Le Togo sous toutes ses cartes au FIG

Le Togo sous toutes ses cartes

Le Togo sera à l’ honneur au Festival International de Géographie de ST DIE DES VOSGES.

 

Mr Edem KODJO sera le président ce cette 22ème édition qui se déroule du 6 au 9 octobre prochains.
Visitez le site officiel pour plus d’informations http://www.saint-die.eu/accueilfig.html