Lettres de créance au Monténégro


Son Excellence Monsieur Calixte Batossie MADJOULBA, Ambassadeur du Togo en France, a présenté, le 23 juillet 2018 à Cetinje, ses Lettres de créance au Président de la République du Monténégro, Son Excellence Monsieur Milo Đukanović.

 

Les deux pays ont établi des relations diplomatiques le 21 décembre 2012, après l’indépendance du Monténégro en 2006.

 

L’accréditation d’un Ambassadeur de la République Togolaise auprès du Monténégro permettra aux deux pays d’explorer des pistes de coopération conformes à leurs intérêts mutuels.

 

La force de la diplomatie d’un Etat ne s’apprécie souvent pas à l’aune de la superficie de son territoire. A l’instar du Togo, le Monténégro, petit pays des Balkans occidentaux, a une diplomatie très active dans la région.

 

En effet, le Monténégro joue un rôle important dans la stabilisation et la paix des Balkans occidentaux, notamment au travers d’initiatives de coopération régionale et de négociation d’accords bilatéraux destinés à créer un cadre juridique favorable aux échanges économiques.

 

Au cours de l’entretien que Son Excellence Monsieur Calixte Batossie MADJOULBA a eu avec le Président Monténégrin, il lui a transmis les félicitations de son Homologue du Togo, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, pour sa récente élection à la tête du pays. L’Ambassadeur togolais a fait part à son hôte de l’engagement des Autorités togolaises sur les questions de paix et de sécurité internationales, d’intégration régionale et de développement national.

 

Le Président Monténégrin a, pour sa part, salué le leadership de la diplomatie togolaise et son rôle historique de médiation dans les zones de tension et de conflit armé en Afrique, dans la négociation des Accords de coopération ACP-UE, et a également exposé la vision de son pays sur les questions susmentionnées. Le Monténégro ambitionne notamment de coopérer plus étroitement avec les pays de l’Afrique sub-saharienne, et le Togo pourrait servir de porte d’entrée en Afrique de l’Ouest pour ce pays.

Dans la phase actuelle de leur développement respectif, le Togo et le Monténégro présentent des similitudes à bien des égards, notamment dans la construction des infrastructures de transport, le développement des énergies renouvelables, et pourraient partager leurs expériences dans plusieurs domaines.

 

Les deux Parties ont ainsi manifesté leur disponibilité à œuvrer au renforcement de leur coopération bilatérale et à se concerter davantage dans les instances internationales sur les questions d’intérêt commun.

 

 

Fait à Paris, le 24 juillet 2018